680 VUES
680
Cette chose quotidienne pourrait causer la maladie d’Alzheimer

Cette chose quotidienne pourrait causer la maladie d’Alzheimer

20
PARTAGES
/ /

L’aluminium fait partie de notre quotidien. Il entre dans la composition de plusieurs objets et nous cuisinons même avec celui-ci, par exemple lorsque nous préparons une papillote.

Bien qu’il existe depuis longtemps un lien étroit entre l'exposition humaine à l'aluminium et l'incidence de la maladie d'Alzheimer, le manque de preuves empêchait la communauté scientifique de trancher.

Cependant, une nouvelle recherche de Chris Exley, professeur de chimie bioinorganique à l'Université Keele, pourrait bien changer les choses. Ses résultats, publiés dans le Journal of Trace Elements in Medicine and Biology, confirment que le métal joue un rôle dans le déclin cognitif.

« Les conclusions confirment sans équivoque le rôle de l'aluminium pour certaines, si pas toutes les maladies d'Alzheimer », affirme le chercheur au Mail Online. Il ajoute que lorsque l’on ajoute ces résultats à ce qui est déjà connu sur l’aluminium et la maladie d'Alzheimer, leur signification devient effroyablement convaincante.

Lors des recherches, des niveaux plus élevés d'aluminium ont été trouvés dans le cerveau des individus diagnostiqués avec une forme précoce de la maladie d'Alzheimer sporadique. Ces individus avaient connu une exposition inhabituellement élevée à l'aluminium par l'environnement ou par leur lieu de travail.

De plus, certains des plus hauts niveaux d'aluminium jamais mesurés dans le tissu cérébral humain se trouvent chez les personnes qui sont mortes avec un diagnostic de la maladie d'Alzheimer.

Cette nouvelle recherche du professeur Exley peut suggérer que certaines prédispositions génétiques à l'apparition précoce de la maladie d'Alzheimer sont liées d'une certaine manière à l'accumulation d'aluminium dans le tissu cérébral.

Alors que le vieillissement est le principal facteur de risque de la maladie d'Alzheimer, l'aluminium s'accumule dans le tissu cérébral humain en vieillissant.

L'exposition environnementale ou professionnelle à l'aluminium produit des niveaux plus élevés d'aluminium dans le tissu cérébral humain et peut créer une forme de maladie d'Alzheimer sporadique précoce.

Bien que le professeur Exley ne croit pas que l’aluminium soit le seul facteur causant la maladie d'Alzheimer, il juge qu’il doit être considéré avec beaucoup d’importance. Il croit aussi que toutes les précautions devraient être prises pour réduire l'accumulation d'aluminium dans nos tissus cérébraux dès que possible. 

  Partager sur Facebook Page Suivante