93 VUES
93
Ce type de cuisson peut augmenter le risque de décès chez les survivantes du cancer du sein

Ce type de cuisson peut augmenter le risque de décès chez les survivantes du cancer du sein

1
PARTAGES
/ /

Ce n’est pas la première fois que les viandes grillées, fumées et cuites au barbecue sont visées par des études.  Leur consommation est associée à un risque accru de cancer, notamment si la viande est noircie ou carbonisée par endroits. Une nouvelle étude suggère que ce type de cuisson pourrait aussi augmenter le risque de mortalité des survivantes du cancer du sein.

Bien qu’une détection plus précoce du cancer par le dépistage et de meilleurs traitements ont permis de réduire l'incidence du cancer du sein et ses taux de mortalité, une nouvelle étude publiée dans le Journal of the National Cancer Institute indique que la durée de vie des femmes qui ont survécu au cancer du sein peut être raccourcie lorsqu’elles mangent des quantités élevées de viandes grillées, fumées ou cuites au barbecue.

Ce mode de cuisson produirait des produits chimiques pouvant altérer l’ADN et augmenter le risque de cancer.

Selon les résultats de l’étude réalisée sur 597 survivantes du cancer du sein, un apport élevé en viandes grillées augmente de 23% le risque de mortalité.

Bref, cette étude confirme qu’il est probablement sage de diminuer votre consommation de viande grillée, fumée ou cuite au barbecue, que vous soyez un survivant du cancer ou non.

  Partager sur Facebook Page Suivante