Advertisements

Le 21 décembre dernier, on annonçait une triste nouvelle. Le dernier léopard d’Arabie recensé en Égypte a été tué par des bergers dans la région d’Hayaleb, au sud-est de l’Égypte. Selon les faits soulevés, des bergers l’auraient abattu dans une caverne où il serait resté piégé après avoir attaqué les moutons et les dromadaires de ses pourchasseurs. Cette nouvelle a soulevé bien des mécontents en Égypte, car les léopards d’Arabie font partie de la plus petite sous-espèce de léopard. Depuis le 19e siècle, on rapporte que la population des léopards d’Arabie a chuté de 90%! Oui, 90%! D’ailleurs, l’Union internationale pour la conservation de la nature l’a classé comme étant en danger critique d’extinction. Mais, qu’est-ce qui est la cause de cette extinction massive? Voici comment expliquer tout ça… En fait, le léopard d’Arabie est un félin solitaire qui vit dans des régions arides, reculées et accidentées. Il a besoin d’un vaste territoire pour être en mesure de trouver suffisamment d’eau et de nourriture. Or, avec l’occupation humaine qui se fait de plus en plus grande, l’habitat du léopard d’Arabie est de plus en plus réduit et fragmenté. Il faut aussi dire que le braconnage a une grosse part de culpabilité dans ce fléau. Au moins, des centres d’élevage ont été mis en place dans les Émirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite pour favoriser la protection de l’espèce. Par contre, il reste triste de constater que cette espèce est maintenant complètement disparue du territoire égyptien. Source: sciencesetavenir.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *