Advertisements

Vous vous souvenez du film Terminator 2 où le héros doit protéger Sarah Connor du T-1000, humanoïde en mercure? L’une des scènes nous montre clairement le T-1000 prendre forme à partir d’une flaque de mercure. Et bien croyez-le ou non, une nouvelle technique d’impression 3D est inspirée de cette scène du film. En effet, lors d’une conférence à Vancouver (Canada), le chimiste Joseph DeSimone a présenté son nouveau concept d’imprimante 3D, dotée d’une toute nouvelle technologie permettant d’imprimer des objets de 25 à 100 fois plus rapidement qu’avec une imprimante 3D classique. Joseph DeSimone est un chimiste à l’origine de la création de la start-up Carbon3D, qui a développé l’imprimante 3D du même nom fonctionnant selon une toute nouvelle technologie. Une technologie intitulée CLIP (Continuous Liquid Interface Production), et qui s’inspire du fameux métal liquide du film à succès Terminator.  « Pourquoi ne pourrions-nous pas avoir un objet qui naît d’une flaque en temps réel sans faire pratiquement aucun déchet ? » a expliqué M. DeSimone. CLIP est une technologie qui utilise des matériaux élastiques, comme la résine, et qui exploite les propriétés de la lumière et de l’oxygène pour fixer très rapidement la matière, et ainsi créer des objets plus solides, plus fins et en des temps records. « Le système Clip est 25 à 100 fois plus rapide que celui des imprimantes tri-dimensionnelles actuelles. Il utilise en outre de la résine synthétique, aux propriétés mécaniques particulièrement solides, pour fabriquer les dernières parties,» déclare Joseph DeSimone. C’est la vitesse d’exécution de la Carbon3D qui pourrait bien changer la donne par rapport aux technologies d’impression 3D, selon son concepteur. Des imprimantes 3D qui n’en sont d’ailleurs pas pour M. DeSimone : « L’impression en 3D est en fait un terme inapproprié ; c’est en fait une impression en 2D qui imprime encore et encore. » Avec cette technologie, il semble que la technologie de l’impression 3D s’apprête à prendre un virage important, pour ne pas dire incontournable. Ici, l’impression devient ultra-rapide, et celle-ci a déjà été testée par plusieurs constructeurs automobiles, laboratoires de recherches… Une imprimante qui pourrait aussi bien plaire aux particuliers qu’aux professionnels, reste à en connaître le prix. La vidéo ci-dessous présente cette nouvelle technologie en la comparant avec l’ancienne. Tout un virage technologique!

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *