Le constructeur automobile Nissan vient tout juste d’annoncer le rappel de plus de 134 000 véhicules à travers le monde, dont 10 819 au Canada. Selon différents médias, les modèles touchés pourraient spontanément prendre feu à cause d’une fuite de liquide de frein. Nissan soutient que jusqu’à ce qu’ils soient réparés, ces véhicules ne devraient pas prendre la route.

Selon Santé Canada, les modèles touchés par le rappel sont les Maxima 2016 et 2017, les Murano 2015, 2016 et 2017, ainsi que les Murano Hybrid 2015 et 2016.

Toujours, selon Santé Canada, « certains véhicules munis de la fonction de régulateur de vitesse intelligent (Intelligent Cruise Control) pourraient comporter des actionneurs ABS qui pourraient avoir été fabriqués d’une manière non conforme aux spécifications. Par conséquent, le joint de pompe d’actionneur ABS pourrait présenter une fuite de liquide de frein. Le voyant ABS s’allumerait alors et, si cet avertissement est ignoré et que le véhicule est conduit dans cet état, la fuite de liquide de frein pourrait provoquer un court-circuit dans le circuit d’actionneur. Cela pourrait déclencher un feu qui pourrait augmenter les risques de blessures ou de dommages matériels (ou les deux) ».

Dans un communiqué, Nissan a assuré que ce rappel s’appliquait à 8 107 modèles Murano et à 2 734 modèles Maxima vendus au Canada. Heureusement, aucun incident n’a été signalé au pays jusqu’à présent.

Plus de détails à venir …

One thought on “NISSAN procède au rappel de plusieurs véhicules pouvant prendre feu”

  1. J’ai un murano dont je dois passer chez le concessionnaire pour le rappel des freins ABS. Mon concessionnaire est à 2 heures de route, est-ce que c’est moi qui doit payer la gazoline pour un aller retour (soit aller le porter ensuite aller le chercher). si ce n’était pas de cette réparation je n’aurais pas fait ce millage . Merci de me répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *