Advertisements

Vous pensez qu’il n’existe aucun risque de carence alimentaire dans les pays industrialisés ? Malheureusement, ce n’est pas le cas! Une carence alimentaire pourrait expliquer votre fatigue et votre manque d’énergie.

Une étude récente révélait que plus du quart des femmes en âge de travailler au Royaume-Uni sont en manque de fer et cette portion augmente à la moitié pour ce qui concerne les jeunes filles âgées de 11 à 18 ans.

Les femmes courent un plus grand risque de carence en fer en raison de la perte de sang causée par les menstruations, mais les végétariens et ceux qui évitent la viande rouge sont également susceptibles d’en souffrir.

Attention, cette carence touche souvent les femmes «santé». Des études ont montré qu’un tiers des athlètes féminines et 56% des joggeurs manquent de fer.

Comment savoir si vous manquez de fer?

La fatigue est le signe le plus commun de la carence en fer, mais faites attention si vous avez le teint plus pâle qu’à l’habitude, les mains et les pieds froids, si vous avez des maux de tête, des étourdissements, les ongles fragiles, une perte de cheveux et moins d’appétit.

Comment remédier à une carence en fer?

Augmentez votre consommation d’aliments riches en fer, comme les viandes rouges et les abats, les légumes verts, les légumineuses, les pains et céréales à grains entiers ou enrichis de fer.

De plus, évitez de combiner vos aliments riches en fer avec du thé, du café ou des aliments contenant du calcium, car cela nuit à l’absorption du fer.

Cependant, n’hésitez pas à combiner vos aliments riches en fer avec des aliments à haute teneur en vitamine C, car cela aide le fer à être assimilé. Par exemple, le poivron rouge, le kiwi et l’orange sont des aliments contenant beaucoup de vitamine C. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *