Bien que l’âge avancé et les antécédents familiaux augmentent les risques de développer cette maladie, toutes les femmes peuvent développer un cancer de l’ovaire. Aussi, ce cancer étant difficile à dépister, sachez reconnaitre les signes.

Des ballonnements, une douleur au bas-ventre, un mal de dos, une difficulté à manger ou le sentiment d’être rassasié rapidement, une perte de poids inexpliquée, de la douleur pendant les rapports sexuels, des changements concernant vos menstruations, la constipation, la diarrhée et des envies d’uriner plus pressantes qu’à l’habitude pourraient indiquer un cancer de l’ovaire.

Bien que ces symptômes soient courants et peuvent être causés par autre chose, il est conseillé de les prendre au sérieux. Si vous souffrez de ces symptômes depuis plus de deux semaines, il est vivement recommandé de consulter un médecin.

Certains facteurs augmentent les risques, tels que :

  • l’âge (dès 50 ans)
  • les antécédents familiaux de cancer ovarien ou mammaire
  • des antécédents personnels de cancer
  • la mutation héréditaire d’un gène
  • l’absence de grossesse
  • l’obésité
  • l’usage d’une hormonothérapie de remplacement pendant plus de 5 ans, en particulier s’il s’agit d’œstrogènes seulement

One thought on “Ne fermez pas les yeux sur ces symptômes du cancer de l’ovaire!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *