Advertisements

Pour certains, chaque matin débute avec un verre de jus d’orange. Ce jus vitaminé et sucré charme les papilles, toutefois une nouvelle étude a découvert qu’il pouvait légèrement augmenter le risque de mélanome, une forme de cancer peu courante, mais particulièrement dangereuse.

L’étude a suivi plus de 100 000 adultes américains pendant 25 ans. Les chercheurs ont découvert que ceux consommant quotidiennement du jus d’orange avaient 25% plus de risques de développer un mélanome par rapport aux participants qui en buvait moins d’une fois par semaine.

Les résultats de l’étude ont aussi révélé que les participants mangeant un pamplemousse au moins trois fois par semaine avaient un risque 41% plus élevé de développer un mélanome par rapport à ceux qui n’en consommaient jamais.

Étrangement, il n’y avait aucune association entre le risque de mélanome et une orange entière et le jus de pamplemousse. Les chercheurs n’arrivent pas à expliquer cela et d’autres études seront nécessaires pour confirmer le lien entre le risque de mélanome et le jus d’orange.

Toutefois, les scientifiques croient que les composés «photoactifs» de ces agrumes rendent la peau plus sensible au soleil. Ainsi, il est important de réaliser que manger ces aliments s’avère tout à fait inoffensif. Le véritable danger se trouve plutôt dans l’exposition au soleil.

À lire également: Mauvaise nouvelle pour les amateurs de jus d’orange Tropicana!

Bref, plutôt que de vous priver d’aliments sains, pensez simplement à être vigilants sous le soleil.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *