Advertisements

Le dicton «on n’est jamais mieux servi que par soi-même» s’applique également lorsqu’il est question de se verser une tasse de café. Si vous désirez que votre boisson matinale soit exempte de bactéries indésirables, il vaut sans doute mieux éviter la chaîne de restaurants du coin.

Une enquête menée en Angleterre par BBC révèle que la glace dans les boissons froides Starbucks contient des niveaux alarmants de bactéries provenant de matières fécales. Une analyse des glaçons a permis de découvrir que 3 boissons glacées sur 10 provenant de cette chaîne populaire avaient des coliformes fécaux, un groupe bactérien qui indique généralement une contamination d’origine fécale.

Cela dit, certains coliformes fécaux ne sont pas d’origine fécale et proviennent d’eaux enrichies en matière organique, comme les effluents industriels du secteur des pâtes et papiers ou de la transformation alimentaire. Leur présence peut être pathogène et s’avère comparable à la pollution produite par les matières fécales.

À lire également: Mauvaise nouvelle pour les amateurs de Burger King, Starbucks, Domino’s et PFK!

La détection de coliformes fécaux indique un problème dans le traitement de l’eau. La source des coliformes n’a pas encore été déterminée. Il demeure que cela peut entraîner un risque sanitaire.  En effet, la présence de ces bactéries dans l’eau potable peut notamment provoquer des maux de ventre et la gastro-entérite.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *