Advertisements

Vous avez bien lu le titre : dans le cadre d’une expérience, un homme a mis sa main dans l’azote liquide! Contre toutes attentes, il ne s’est pas blessé, bien au contraire. 

***Pour des raisons de sécurité, nous tenons à vous rappeler de ne pas tenter ce genre d’expérience à la maison : c’est beaucoup trop dangereux!***

L’azote liquide est un gaz refroidi à environ -195 degrés Celsius. Un contact avec ce gaz peut entraîner de graves engelures, ou plutôt des brûlures tellement c’est froid! Entre autres, on utilise l’azote liquide pour brûler les verrues et des tumeurs. On l’utilise aussi dans plusieurs autres domaines, surtout en ce qui a trait aux domaines qui utilisent la réfrigération.

Cela étant dit, comment expliquer qu’un homme puisse plonger sa main dans cette substance sans même éprouver une brûlure? En fait, ce phénomène est dû à l’effet Leidenfrost.

L’effet Leidenfrost est le phénomène de lévitation que nous voyons entre autres lorsqu’une goutte d’eau est déposée sur une plaque chaude. Le principe étant qu’une fine pellicule se crée sur la goutte d’eau et s’isole de la chaleur. Initialement, quand la température de la poêle est inférieure à 100° C, l’eau s’étale et s’évapore lentement. Quand la température de la poêle passe au-dessus de 100° C, les gouttes d’eau sifflent en touchant la poêle et s’évaporent assez rapidement. Ensuite, lorsque la température dépasse le point Leidenfrost (environ 160° C pour l’eau), l’effet Leidenfrost entre en jeu. Cette fois, les gouttelettes ne disparaissent pas, mais glissent sur la poêle. La raison est que, lorsque l’eau touche la plaque, elle se vaporise immédiatement dans sa partie inférieure : la fine couche de gaz résultant de 0,1 millimètre d’épaisseur assure la suspension du reste de la goutte d’eau et l’isole thermiquement de la plaque chauffante.

C’est donc ce même phénomène qui se produit lorsque l’homme plonge sa main dans l’azote… Attendez de voir, c’est impressionnant!

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *