Advertisements

Agrafer son soutien-gorge constitue un geste anodin pour plusieurs femmes. Toutefois, la façon dont les femmes s’y prennent pour attacher et retirer ce sous-vêtement peut affecter leurs articulations.

Le kinésithérapeute Roberto Do Nasciment explique sur le site web Slate qu’attacher son soutien-gorge par derrière pourrait «participer à un décentrage de l’articulation de l’épaule». Il ajoute que cela «met les femmes en vulnérabilité et en risque de lésion, surtout que ce geste est répété au minimum deux fois par jour».

Le kinésithérapeute belge Raymond Sohier est du même avis, puisque l’épaule est conçue pour aller jusqu’à 30 degrés en extension. Par conséquent, les spécialistes conseillent d’attacher le soutien-gorge par l’avant afin de respecter son anatomie et sa physiologie. Les soutiens-gorges avec une fermeture frontale sont aussi recommandés.

À lire également: La taille moyenne des seins des Québécoises ENFIN dévoilée!

Bien que ce conseil puisse paraître futile aux yeux des femmes en bonne santé, il s’avère très important au fil du temps et aidera à prévenir les problèmes de mobilité qui apparaissent à un certain âge.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *