Après plusieurs semaines relativement calmes en matière d’activité solaire, voilà qu’une très grosse tache noire (du diamètre de la Terre) vient de faire son apparition sur l’étoile la plus rapprochée de notre planète. Faut-il s’en inquiéter? La réponse est non!

Contrairement à ce que plusieurs gens croient, le Soleil n’est pas une simple boule de feu brûlant uniformément et à un rythme constant. Cet astre, comme tous les autres, est évolutif et subit des perturbations quotidiennes. Les taches solaires, des régions à la surface du Soleil marquées par une température inférieure à son environnement et à une intense activité magnétique, font partie de ces perturbations!

Selon les astronomes de la NASA, l’apparition et la disparition de taches solaires font partie de la phase normale du cycle solaire. Ce dernier dure généralement 11 ans et comporte deux extrémités : le maximum et le minimum solaire. Quand le Soleil est dans sa période d’activité maximale, des centaines de marques noires apparaissent à sa surface, un synonyme d’activité magnétique croissante. Durant la période d’activité minimum toutefois, les taches solaires disparaissent, et l’activité magnétique devient extrêmement basse.

Entre 2013 et 2016, le Soleil se trouvait dans la phase maximale. Les astronomes ont assisté à l’apparition de centaines de taches sur le Soleil. En 2017 toutefois, notre Soleil est retombé dans sa phase minimale.

Pendant plusieurs semaines, aucune tache n’était visible à la surface de la Terre. La réapparition d’une zone froide il y a quelques jours a donc pris de court certains internautes,  conspirationnismes et pseudo-experts. Pourtant, les taches solaires ne sont pas matière à inquiétude. Les phases d’activité solaires sont normales et n’ont pas réellement d’impact sur nos vies de tous les jours. 

One thought on “Une tache noir de la grosseur de la Terre vient d’apparaître sur le Soleil”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *