Advertisements

Les femmes avec le gène défectueux BRCA1, comme l’actrice hollywoodienne Angelina Jolie, sont plus à risque de développer le cancer du sein et le cancer des ovaires. Ces mêmes femmes devraient limiter leur consommation d’avocat, d’asperge et de brocoli, des aliments riches en folate, selon de nouvelles études.

Des chercheurs ont découvert que le folate provoquerait l’apparition d’un composé cancéreux qui peut «léser légalement» l’ADN des cellules mutées, rapporte Daily Mail. Ceci entraînerait des tumeurs mortelles. 

Lors d’essais en laboratoire, les cellules atteintes du gène BRCA1 produisaient du formaldéhyde lorsqu’elles étaient en contact avec le folate.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) classe le formaldéhyde comme une substance cancérogène pour les humains. Cette toxine peut endommager l’ADN.

À lire également: Ne fermez pas les yeux sur ces symptômes du cancer de l’ovaire!

Toutefois, des cellules saines et normales ne produisent aucune interaction avec le folate. Il est donc tout à fait sécuritaire pour les personnes en santé de manger des avocats, des asperges et du brocoli.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *