Une nouvelle forme d’arnaque est de plus en plus répandue. Le Bureau de la concurrence du Canada met en garde les consommateurs qui pourraient se faire prendre par les « essais gratuits » qu’offrent certains sites web.

En effet, sans s’en rendre compte, nombreux consommateurs donnent leurs informations de carte de crédit afin de couvrir les frais de transport d’un échantillon gratuit qu’on leur a proposé sur un site web quelconque. Ce qu’il faut savoir est que l’échantillon gratuit est souvent associé à un abonnement mensuel qui, s’il n’est pas annulé dès le départ, retirera les paiements nécessaires automatiquement sur votre carte de crédit.

Ces abonnements piégés sont malheureusement très durs à repérer. Des liens vers d’autres modalités peuvent être cachés alors que des cases d’acceptation ou d’inscription pourraient déjà être cochées. Des clauses d’annulation strictes peuvent rendre les désabonnements difficiles et par conséquent la facturation.

À lire également : Faites extrêmement attention si vous achetez vos médicaments en ligne!

 

Voici donc quelques trucs afin de vous protéger d’une telle situation lors de la demande d’un échantillon gratuit :

  1. Vérifiez la fiabilité de l’entreprise et lisez les plaintes. Vous pouvez aussi le faire via le site du Better Service Bureau (disponible seulement en anglais).
  2. Prenez le temps de lire les modalités concernant l’annulation, les dates limites, les retours de produits, les frais, etc.
  3. Vérifiez les cases déjà cochées.
  4. Vérifiez la date de fin de la période d’essai.
  5. Fiez-vous à votre instinct.
  6. Une fois l’échantillon gratuit commandé, vérifiez votre carte de crédit et gardez des preuves documentées des échanges avec la compagnie.

En cas de difficulté d’annulation de paiements, demandez l’aide de votre carte de crédit. Des services d’aide aux consommateurs sont également disponibles tels que le Bureau de la concurrence.

One thought on “Le gouvernement canadien met la population en garde contre une arnaque qui prend de l’ampleur”

  1. Pour moi la solution est d’Utiliser une carte de credit pré-payée… et si c’est une arnaque ils ne l’acceptent pas sachant très bien que le solde est minime et qu’ils ne pourront pas facturer les mois suivant… c’est efficace à 100%…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *