Advertisements

« Le Tylenol est de loin le médicament le plus dangereux jamais fabriqué », a dit le Dr. Aric Hausknecht, neurologue de New York et spécialiste de la gestion de la douleur.

Cette affirmation peut sembler exagérée lorsqu’on ne connait pas le contexte. Le docteur s’est donc expliqué :

« Chaque année, un nombre important d’Américains souffrent de surdoses intentionnelles et involontaires liées au Tylenol (acétaminophène) qui peuvent entraîner une morbidité et une mortalité graves. L’analyse des bases de données nationales montre que les surdoses associées à l’acétaminophène représentent environ 50 000 visites dans les salles d’urgence et 25 000 hospitalisations annuelles. L’acétaminophène est la principale cause d’insuffisance hépatique aiguë du pays, selon les données d’une étude en cours financée par les National Institutes for Health. L’analyse des dossiers nationaux de mortalité montre qu’environ 450 décès surviennent chaque année à partir de surdoses associées à l’acétaminophène; 100 d’entre eux ne sont pas intentionnels. »

Or, en quoi le Tylenol (acétaminophène) peut-il être dangereux? C’est parce qu’il s’agit d’un analgésique (soulagement de la douleur) qui reçoit un laisser-passer jusqu’à l’esprit de nombreuses personnes puisqu’il ne présente pas les désavantages des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’aspirine et l’ibuprofène), soit les saignements, les brûlures d’estomac, la toxicité rénale, les ulcères, etc.

L’absence de toxicité gastro-intestinale est responsable de la perception généralisée selon laquelle le Tylenol est plus sûr. Ceci est vrai dans certains cas, mais dans d’autres, ce ne l’est pas. Effectivement, l’acétaminophène laisse peut-être votre estomac tranquille, mais pas votre foie.

Bref, l’idée n’est pas de bannir le Tylenol de sa pharmacie personnelle, mais seulement de s’assurer d’en consommer pour les causes appropriées et d’en respecter la dose quotidienne.

À lire également : Nouvelle très inquiétante pour les consommateurs de Tylenol ! 

Advertisements

One thought on “Selon un neurologue américain, « le Tylenol est de loin le médicament le plus dangereux jamais fabriqué »”

  1. Le Dr me fait prendre des tylenols 3 à 4 fois par jour depuis 20 ans j’imagine que je suis tout près de mourir car mon foie en plus a déjà eu une hépatite la moins dangereuse B je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.