Advertisements

Ce vendredi 27 mars, l’astéroïde 2014 YB35 passera relativement près de la Terre. 2014 YB35 est extrêmement gros mais sa découverte récente soulève des questions sur ce qui pourrait se cacher dans l’obscurité spatiale. En passant, notons que le terme « astéroïde » désigne un objet formé de pierre, métaux et glace se déplaçant dans le système solaire alors qu’une « météorite » arrive de l’extérieur du système solaire YB35 2014 se rapprochera à environ 4,5 million km, ce qui est 11,7 fois la distance Terre-Lune, à une vitesse approximative de 37 000 km/h. Cependant, avec un diamètre estimé pouvant atteindre 1 000 m, c’est le genre de d’objet qui pourrait causer des dommages graves s’il entrait en collision avec la Terre. Un astéroïde de cette taille provoquerait sans aucun doute une catastrophe globale à l’échelle de celui qui avait causé la disparition des dinosaures, et même plus. Les dégâts seraient dévastateurs sur des centaines de kilomètres autour de l’impact, libérant une énergie équivalente à un millier des plus grosses bombes nucléaires ou 15 000 millions de tonnes de TNT. Selon l’endroit de la collision, nous pourrions être soumis au plus gros tremblement de terre jamais enregistré. Tsunamis, tempêtes de feu, pluies acides et un hiver provoqué par les poussières seraient bien entendu au rendez-vous comme effets secondaires de l’impact. Aucun doute qu’une collision avec un astéroïde de cette taille mettrait non seulement l’humanité en péril mais toutes formes de vie serait menacée. L’aspect troublant de 2014 YB35 réside dans la première partie de son nom. C’est seulement l’année dernière, le 27 décembre 2014 pour être précis, que le Catalina Sky Survey a détecté l’astéroïde. C’est si récent qu’il n’a pas encore reçu un numéro officiel d’identification et sa taille est encore au stade des estimations.  Comment un objet de cette taille a-t-il pu rester invisible si longtemps? Pourrait-on découvrir avec un délai aussi court un astéroïde se dirigeant droit sur nous? En 1998, la NASA a mis comme objectif de découvrir 90% des astéroïdes de plus de 1 km de diamètre qui pourrait passer à proximité de la Terre. La découverte récente de 2014 YB35 démontre clairement que nous sommes encore loin de cet objectif. Pendant ce temps, des objets plus petits, capables de faire de graves dommages continuent d’être détectés à un taux d’environ un millier par année. Ce n’est pas la dernière fois que « verrons » 2014 YB35. En effet, il sera de retour en 2033, passant cette fois à moins de 9 fois la distance Terre-Lune, et aussi en 2128.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *