Advertisements

Lorsque le télescope spatial Hubble a été lancé en Avril 1990, le World Wide Web était âgé de quelques mois et le iPads n’existait que dans Star Trek. À première vue, Hubble peut paraître provenir d’une époque aujourd’hui dépassée, technologiquement parlant. Pourtant il continue de produire des images d’une grande splendeur de ce qui nous entoure et il continue d’avoir une reconnaissance mondiale dans ce qu’il fait de mieux c’est-à-dire des informations d’une grande précision pour différentes études astronomiques. Pourquoi Hubble connu un tel succès depuis si longtemps? Hubble a été dans l’espace pendant 25 ans, mais à bien des égards, il est beaucoup plus jeune. Plusieurs équipages de navettes spatiales ont effectué de travaux d’entretien et de remplacement d’équipements désuets sur Hubble entre 1993 et 2009. La mission de Hubble a commencé dans l’embarras, car il a été lancé avec un miroir difforme. En effet, l’erreur n’était que de 0,002 millimètres dans la courbure du miroir, ce qui peut sembler minuscule à l’œil humain, mais est presque catastrophique pour l’optique de précision. Heureusement, les défauts du miroir ont rapidement été analysés, de sorte que des astronautes en mission ont pu installer des lentilles faites spécialement pour corriger la « myopie » de Hubble, en 1993. Les astronautes ont également remplacé les panneaux solaires et des gyroscopes défaillants. Aussi, de vieux détecteurs ont été remplacés par des instruments plus modernes. Ces travaux effectués lors de sorties extravéhiculaires par les astronautes ne sont pas une mince affaire dans des scaphandres pressurisés encombrants. Ces missions d’entretien de Hubble sont l’un des triomphes de vols spatiaux. Découvrez certaines des plus belles images prises par Hubble durant son règne. Les images peuvent être observées dans un plus grand format en cliquant sur la roue dentée (en haut à droite) et en sélectionnant « View album on Imgur ». Encore plus impressionnant. Ce n’est pas parce qu’on le fête ces jours-ci – Hubble a officiellement eu 25 ans le 20 avril 2015 – qu’on ne pense pas à le remplacer. Le nom de son successeur est d’ailleurs déjà connu : il s’agit du James Webb Space Telescope (JWST), qui sera 100 fois plus puissant que Hubble. Le nouveau télescope spatial doit prendre le relais de Hubble en 2018 pour permettre de remonter le temps jusqu’à la naissance des premières galaxies. « Le JWST pourra aller jusqu’à au moins 300 millions d’années après le Big Bang (qui a donné naissance à notre univers il y a 13,8 milliards d’années), quand les toutes premières étoiles et galaxies sont apparues », explique Mark Clampin, l’un des astronomes du télescope. Il permettra de nous rapprocher bien plus de la naissance de l’Univers que Hubble. »Le JWST représente une très grande avancée comparativement à Hubble avec notamment un miroir principal trois fois plus grand (6,5 mètres de diamètre) et la capacité d’observer dans l’infra-rouge » pour discerner les objets les plus éloignés aujourd’hui invisibles, explique-t-il. C’est dans une gigantesque salle vitrée en grande partie, à l’air très pur, sans aucune poussière, que le télescope a été assemblé par des ingénieurs vêtus de combinaison blanche, ressemblant à des chirurgiens. Pour saisir les images de ces objets célestes aux tréfonds du cosmos il faut laisser les objectifs des caméras ouverts pendant de longues périodes et un grand miroir est indispensable pour capter leurs faibles radiations lumineuses, relève Matt Greenhouse, un des responsables des instruments du JWST. Le Webb pourra capter 70% plus de lumière que Hubble. « Le Webb devrait aussi faire avancer les recherches sur les exoplanètes grâce à des capteurs et des équipements capables d’analyser leur atmosphère pour en comprendre la composition ». Pesant 6,4 tonnes et d’un coût de 8,8 milliards de dollars, le Webb sera lancé par une fusée Ariane V de l’Agence spatiale européenne (ESA) depuis le centre de Kourou en Guyane française. L’ESA contribue à son développement comme l’Agence spatiale canadienne.  

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *