Advertisements

Déjà reconnue depuis plus de 2 000 ans par la médecine chinoise traditionnelle comme un remède puissant contre la fièvre et, depuis peu, contre la malaria, l’armoise annuelle (Artemisia Annua), est une plante aromatique aux qualités médicinales sans équivoque. Récemment des études visant à utiliser la plante pour combattre les cellules cancéreuses se sont avérées très surprenantes. Ainsi, selon une série d’études, l’artémisine, substance extraite de l’armoise annuelle et utilisée en herbologie chinoise depuis des siècles, réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%. En la combinant avec du fer, cette plante incroyable tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. Encore mieux; elle n’attaque sélectivement que les «mauvaises» cellules, sans affecter les tissus sains.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *