Partout au Canada et aussi loin que l’Arizona vers le sud, les aurores boréales ont surpris plusieurs personnes cette semaine, et le cet étalage de couleurs pourrait se poursuivre ce week-end suite à une autre explosion solaire repérée par la NASA. Le week-end dernier, une tempête solaire, connue sous le nom d’éjection de masse coronale (CME) a ​​envoyé des particules de haute énergie vers la Terre, où leur interaction avec l’atmosphère et le champ magnétique  a créé de magnifiques écrans colorés dans l’hémisphère nord, les aurores boréales. Cet éblouissant spectacle céleste pourrait se poursuivre grâce à une autre CME détectée par le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA aujourd’hui, 25 juin (voir vidéo ci-dessous). Aujourd’hui, l’explosion provenait d’une tache sur la surface du soleil connue sous le nom de tache solaire AR12371, qui a également éclaté mardi (23 Juin). Les particules soufflées dans l’espace par CME dirigées vers la Terre atteignent généralement notre planète après deux à cinq jours. Ainsi, des aurores provoquées par la dernière tempête solaire pourraient apparaître ce week-end, si la Terre se retrouve sur le trajet des particules. Quelques photographies des aurores de cette semaine, question de vous mettre l’eau à la bouche pour le week-end.

Une image étonnante des aurores boréales capturées par le photographe Shawn Malone le 23 Juin à Marquette, Michigan.

La photographe Sathya a tiré cette image des aurores boréales en laissant une lueur chaude dans le ciel de Harmon, Illinois. La Grande Ourse est visible à gauche du milieu, juste au-dessus des arbres. Les traînées de lumière près du sol sont des lucioles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *