Advertisements

Les piscines vont fermer, les températures éventuellement descendre et les feuilles des arbres vont craquer sous nos pas. Aujourd’hui, 23 septembre, marque la fin de l’été et le début de l’automne. Cette étape annuelle, correspond à l’équinoxe d’automne dans l’hémisphère Nord. L’équinoxe d’automne s’est produit aujourd’hui à 4h21, lorsque le soleil est directement aligné avec l’équateur céleste de la Terre. Le jour et la nuit dernière ont exactement la même longueur soit 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité. Ce même phénomène se produit lors de l’équinoxe du printemps, dont la prochaine édition se produira le 20 mars 2016. La date de l’équinoxe d’automne (et de son homologue du printemps) varie légèrement chaque année, tombant parfois sur le 22, le 23 ou le 24, selon les caprices du calendrier, compte tenu de l’orbite légèrement irrégulière de la Terre.

Voici cinq faits surprenants sur l’automne et l’équinoxe d’automne.

1. Des spectacles de lumière étonnants

En plus des couleurs brillantes de feuilles d’automne, l’équinoxe d’automne signale un autre spectacle haut en couleurs, les aurores boréales. En plus des nuits plus longues et du temps frais en soirée, l’automne est vraiment «la saison des aurores», selon la NASA. En effet, les tempêtes géomagnétiques sont environ deux fois plus fréquentes à l’automne que la moyenne annuelle.

Les particules qui sont projetées par le soleil pendant ces tempêtes géomagnétiques filent vers la Terre à une vitesse vertigineuse. Comme ces particules percutent le champ magnétique de la Terre, elles entrent en collision avec les atomes et les molécules d’oxygène, d’azote et autres gaz atmosphériques. Le résultat? éblouissants spectacles de lumière, avec des teintes plus couramment de rose, vert, jaune, bleu, violet et parfois orange et blanc, en fonction des collisions en jeu.

2. Les animaux réagissent et les testicules gonflent!

Les êtres vivants réagissent au changement de luminosité qui survient avec l’automne, comme les arbres qui perdent leurs feuilles et les animaux qui se préparent à l’hibernation. L’automne peut apporter un changement particulièrement visible chez le hamster sibérien mâle qui vit en haute attitude. De façon surprenante, les testicules du rongeur commencent à gonfler pour atteindre, le temps de la reproduction venu (printemps), un volume 17 fois plus grand qu’au cours des jours d’été. Les hamsters ne sont pas les seules créatures signalant l’arrivée de l’automne de façon étrange. Ainsi, quand l’automne frappe, la mésange à tête noire se met à recueillir, de façon hystérique, des graines et les stockent dans des centaines d’endroits différents. Au cours de cette frénésie, l’hippocampe (partie du cerveau responsable de l’organisation spatiale et de la mémoire) de l’oiseau voit sa quantité de cellules nerveuses augmenter de 30% afin de s’assurer d’éventuellement retrouver toutes cette nourriture.

3. Une pleine Lune nommée pour l’automne

L’automne possède sa propre pleine lune, la Harvest Moon. Il s’agit de la pleine Lune la plus proche de l’équinoxe d’automne. Avant l’éclairage artificiel, les agriculteurs profitaient de la lumière de la pleine Lune pour faire la récolte de leurs cultures. En fin d’été et début de l’automne, de nombreuses cultures mûrissent simultanément, obligeant les agriculteurs à faire du temps supplémentaire. Ils pouvaient donc profiter de la Harvest Moon pour rester dans les champs après le coucher du soleil et récolter tous les produits de la terre. Cette pleine Lune est donc devenue essentielle à leur récolte.

4. Pourquoi les couleurs d’automne pourraient s’estomper

Le changement climatique risque de ternir l’image la plus significative de l’automne, les feuilles d’automne. Les feuilles changent leur robe colorée en réponse à des températures froides et une diminution de lumière, les jours commençant à raccourcir. Elles cessent de produire de la chlorophylle, le pigment vert qui aide les feuilles à capter la lumière du soleil pour faire de la photosynthèse. Comme le pigment vert disparaît graduellement, d’autres pigments, tels que les caroténoïdes jaunes et oranges émergent. Les teintes rouges éclatantes sont le résultat des anthocyanes, pigments produits spécialement à l’automne. Ces flamboyantes couleurs d’automne pourraient être les victimes du réchauffement climatique, selon les scientifiques. La recherche démontrant que la planète se réchauffe, les fraîches températures d’automne se pointeraient donc plus tard, retardant la métamorphose des feuilles. Les nuits fraîches de l’automne et les journées ensoleillées permettent également de déclencher la production, chez certains arbres comme l’érable à sucre, de leurs anthocyanes (pigment rouge) dans leurs feuilles. Mais si le réchauffement climatique conduit à des nuits plus chaudes jumelées avec la réduction de la durée des jours de l’automne, les arbres ne pourront utiliser leurs sucres pour synthétiser les pigments rouges, selon Howie Neufeld, physiologiste des plantes à l’Appalachian State University dans Caroline du Nord.

5. Le moment exact de l’équinoxe d’automne?

L’équinoxe d’automne tombe sur des dates différentes chaque année, habituellement le 22 septembre ou, comme cette année, le 23 septembre. Mais en 1931, l’équinoxe est arrivé le 24 septembre. La raison: le calendrier grégorien n’est pas parfaitement synchronisé avec la position de la Terre sur son orbite autour du Soleil. Ainsi, la Terre tourne autour du Soleil et tout en faisant une rotation autour de son axe, inclinée de 23,5 degrés. L’axe de rotation pointe donc directement vers le Soleil au solstice d’été, en direction opposée lors du solstice d’hiver, et est à angle droit avec le Soleil lors des équinoxes. Cet angle droit signifie que le Soleil projette une quantité équivalente de lumière à travers l’hémisphère Nord lors des équinoxes. Si le périple autour du Soleil durait exactement 365 jours, la Terre serait en position de l’équinoxe d’automne, le même jour chaque année. Puisque la Terre prend exactement 365,25 jours pour faire une révolution complète autour du Soleil, la date est légèrement différente chaque année. Ainsi, l’équinoxe d’automne ne se reproduira pas le 24 septembre avant 2303. Patience!

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *