Advertisements

près avoir fait la manchette il y a quatre ans, le matériau le plus léger jamais conçu par l’homme refait la manchette suite à une déclaration de la compagnie Boeing. Composé à 99,9% d’air, ledit matériau appelé microlattice, mis au point en 2011, serait à l’étude chez le géant de l’aéronautique qui compte l’utiliser dans la fabrication de ses avions.

Le microlattice, qui a des allures de « gaufrette » est si léger qu’il peut tenir sur les aigrettes d’un pissenlit sans même les écraser (voir photo). En effet, avec une densité de seulement 0,9 milligramme par centimètre cube, il serait composé à 99,9% d’air, et serait donc 100 fois plus léger que la mousse de polystyrène (Styrofoam) ou 1 000 fois plus léger que l’eau..

Il s’agit d’une sorte de maillage inspiré de la structure de nos os : épais sur les bords et comportant d’innombrables cavités en son cœur. En réalité, le matériau est élaboré à l’aide d’un assemblage de tubes creux 1000 fois plus fins qu’un cheveu. Ces tubes sont fabriqués à partir d’un polymère liquide durci par un rayonnement UV et finalement recouvert d’un film de phosphore et de nickel pour le stabiliser.

Déjà élaboré par Boeing il y a quatre ans, le retour en fanfare du matériau est associé à une annonce faite par le constructeur aéronautique, quant à son utilisation prochaine.

Le constructeur américain a testé le matériau et apprécie sa capacité à se comprimer et à se déformer de manière à absorber les chocs, en plus de son poids insignifiant. Ainsi, Boeing souhaite l’incorporer dans la fabrication de « composants de structure » pour l’aéronautique, dans le but d’élaborer de nouveaux avions plus légers et par conséquent moins couteux en kérosène.

La vidéo ci-dessous, publiée par Boeing, vante les méritent du plus léger matériau au monde. Noter que bien que la vidéo soit en anglais, il est possible d’accéder à des sous-titres en français.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *