Advertisements

Quoiqu’il s’agisse d’une pratique extrêmement répandue en Occident, le fait de sauter des repas ou encore de manger à des heures très irrégulières serait excessivement dangereux pour la santé. C’est du moins la conclusion de deux articles récemment publiés dans la revue Proceedings of the Nutrition Society. Ces recherches soutiennent que le fait de manger à des heures irrégulières est associé à des risques nettement plus élevés de souffrir de plusieurs syndromes métaboliques. Du nombre, on compte les problèmes de pression sanguine, le diabète de type 2 et l’obésité.

Et détrompez-vous : bien s’alimenter n’y change rien! Le simple fait de manger à des heures inconstantes est assez pour affecter notre horloge interne et notre rythme circadien, déréglant du même coup plusieurs processus métaboliques (comme l’appétit, la digestion et la métabolisation des gras). Ainsi, manger à des moments trop différents peut dérégler notre horloge interne, particulièrement les organes comme le foie et les intestins. Ces derniers sont sollicités alors qu’ils ne devraient pas ou, au contraire, s’activent alors que leur fonctionnement n’est pas nécessaire. C’est notamment le cas pour le foie, qui peut produire de la bile alors qu’il ne devrait pas.

Les conclusions des chercheurs sont claires : pour rester en bonne santé, s’il est important de bien s’alimenter, il est tout aussi primordial de manger à des moments constants de jour en jour. Peu importe si une personne mange 2 ou 5 fois quotidiennement, il est important de maintenir une certaine routine alimentaire, et ce même la fin de semaine. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour 80% des Occidentaux urbains qui souffrent de décalage horaire social. Ce trouble est défini comme une césure nette et drastique entre la routine d’un individu en contexte de semaine par rapport à sa routine en contexte de fin de semaine. Un trop grand écart déréglerait chaque 2 à 5 jours l’horloge interne d’une personne, augmentant ses risques de souffrir de syndromes métaboliques. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *