Advertisements

De plus en plus de médicaments de prescription disponibles sur le marché pharmaceutique canadien peuvent interagir avec un fruit très populaire au Québec : le pamplemousse. En effet, manger cet agrume après avoir ingéré des médicaments peut s’avérer extrêmement dangereux, voire mortel.

En 1991, un pharmacologue de la Lawson Health Research Institute, David Bailey, découvrait que le pamplemousse et les composés moléculaires de certains remèdes ne faisaient pas bon ménage. 25 ans plus tard, plusieurs personnes ignorent toujours l’existence de ce phénomène et mettent parfois leur vie en péril sans le savoir.

Certes, si un fruit peut généralement sembler inoffensif, il ne faut pas prendre le pamplemousse à la légère! En fait, certains agrumes (pamplemousse, lime, pomélo, etc.) contiennent un ingrédient actif appelé le furocoumarine. Cette substance, contenue en grande quantité dans le pamplemousse, bloque irrémédiablement les enzymes permettant de métaboliser certains médicaments, ce qui augmente la concentration de drogue dans le sang et peut mener à une d’overdose. Un seul comprimé mélangé à 200 ml de jus de pamplemousse équivaut à avaler 20 comprimés d’un seul coup!

À l’heure actuelle, plus de 85 médicaments sont connus pour réagir à la présence de furocoumarine dans l’organisme. Mélangés avec du jus de pamplemousse, la moitié de ces remèdes peuvent avoir d’horribles effets secondaires, incluant la mort, la défaillance rénale, un arrêt cardiorespiratoire, une hémorragie interne et la suppression de la moelle osseuse.

Quels médicaments posent problème?

Plusieurs drogues réagissant avec les agrumes sont communes, comme les médicaments pour le cholestérol, pour la haute pression, ainsi que les antibiotiques. À cette liste s’ajoutent également certains anti-infectieux, des immunosuppresseurs, ainsi que les médicaments pour le cœur, le système immunitaire et pour les problèmes gastro-intestinaux.

Par ailleurs, Bailey assure que les gens de plus de 45 ans sont les plus à risque face à ce problème. En plus d’être les plus grands consommateurs de médicaments et de pamplemousses, ce groupe d’âge a (généralement) un système immunitaire plus faible.

Advertisements

8 thoughts on “Assurez-vous de ne jamais manger de pamplemousse si vous prenez des médicaments”

  1. Mon médecin m’as bien interdit d’en manger ainsi que mon mari qui est cardiaque ,moi je ne prendrais pas de chance c’est plus simple de ne plus manger de pamplemousse étant donné que comme le dit le texte plus de 85 médicaments sont inclus dans cette liste vaut mieux prévenir que guérir non

    1. Confirmé. Jai eu a prendre metformin pour mon diabete et interdit de prendre pamplemousse.
      Au quebec, les pharmaciens inscrivent les restrictions important directement sur le pot de pillule

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *