Advertisements

Ils sont douloureux, apparaissent sans qu’on les sente venir, et peuvent facilement gâcher une journée entière ; pas de doute, les maux de tête représentent l’un des troubles de santé bénins les plus incommodants chez l’homme. Heureusement pour l’ensemble de la population, et tout particulièrement pour le 12% d’individus souffrant de migraines chroniques, les scientifiques ne ménagent pas leur effort pour arriver à mieux comprendre ce mal invisible.

Avec les années, la communauté médicale a mis en lumière l’existence de dizaines de facteurs pouvant décupler la durée et l’intensité des maux de tête. Si les recherches indiquent (malheureusement) que les épisodes de migraines ne peuvent pas être totalement éradiqués chez l’homme, plusieurs études précisent toutefois que ces maux peuvent être prévenus, ou à tout le moins stoppés dès leur apparition. Comment y arriver? Il suffit de trouver et d’isoler vos «  facteurs déclencheurs ».

Besoin d’aide? Voici les 5 plus grandes causes de maux de tête en Occident!

LE STRESS

Il ne s’agit pas du stress en soi, mais bien de la période de détente qui le suit qui causerait vos migraines. Cela veut donc dire qu’il n’y a qu’un seul moyen d’échapper à ce genre de migraine : être détendu en tout temps! Selon une étude du Wake Forest Baptist Medical Center, les adultes « migraineux » qui font du yoga auraient généralement de moins longs et de moins puissants maux de tête.

 

LA NOURRITURE

La National Headache Foundation assure sur son site Internet que les aliments peuvent fréquemment déclencher des maux de tête. Impossible par contre de dresser une liste exhaustive des aliments qui « donnent mal à la tête », les plats responsables de ces douloureux épisodes variant considérablement d’une personne à l’autre. Généralement toutefois, les scientifiques désignent le chocolat, les fromages vieillis et les viandes transformées comme des aliments pouvant causer des maux de tête.

LES BOISSONS ALCOOLISÉES

En buvant de l’alcool, vous risquez deux fois plutôt qu’une de souffrir de maux de tête. Effectivement, la déshydratation provoquée par l’ingestion d’alcool, mais également la présence de nitrates et de sulfites dans vos « drinks », peuvent faire fleurir vos migraines. Si vous êtes fréquemment frappés par des maux de tête, évitez le vin rouge!

LE SOMMEIL

Étonnement, ne pas assez dormir serait aussi risqué (en termes de migraine) que le fait de trop dormir. Dans les deux cas, vous provoquez inévitablement un dérèglement dans votre routine et dans votre rythme circadien. Notez que le simple fait de modifier « l’heure » de votre horloge biologique vous placera inévitablement en situation de vulnérabilité face aux maux de tête.

LES STIMULI SENSORIELS

L’ouïe, la vue et l’odorat de certaines personnes sont plus développés. Une surstimulation de ces sens (causée par des bruits forts et perçants, des jets de lumière puissants, ou des parfums trop envahissants) peut causer des migraines. Le seul moyen de mettre fin au supplice est alors de stopper votre exposition aux stimuli. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *