Advertisements

Le bonheur de la rentrée scolaire peut se transformer en cauchemars pour les enfants et les parents. Rien de pire que de voir votre enfant revenir de l’école et de se gratter la tête sans arrêt. Dans bien des cas, le diagnostic est clair : votre enfant a attrapé des poux!!!

Les poux de tête se trouvent souvent chez les enfants qui fréquentent le milieu scolaire ou le milieu de garde, particulièrement au moment de la rentrée scolaire. Ils s’attaquent à tout le monde, les riches comme les pauvres. Ils aiment autant les cheveux propres que les cheveux sales.

La transmission des poux  se fait facilement d’une tête à l’autre au contact des cheveux, par exemple au moment d’une accolade. Il est donc très difficile de prévenir la transmission d’une personne à l’autre.

Comment la transmission des poux?
 – Éviter de se coller la tête contre celle des autres
 – Placer les tuques, les casquettes et les foulards dans leur manche de manteau
 – Ne pas partager leurs objets personnels tels que peigne, brosse, barrettes et chapeaux
 – Garder les cheveux longs attachés
 – Faites adopter à votre enfant des cheveux courts
 – Soyez vigilant et attentif


La Lavande, ça fonctionne?
Seule l’huile de lavande vraie (Lavandula vera) possède des effets thérapeutiques. Des études cliniques sur le sujet ont ainsi montré qu’une lotion à base de lavande appliquée une fois par semaine durant 10 minutes (et ce pendant 3 semaines), agirait en asphyxiant les parasites. Vous pouvez déposer quelques gouttes d’huile essentielle derrière les oreilles de vos enfants ou encore recourir à des frictions à base de la même huile essentielle, à raison d’une fois par semaine.


Quoi faire pour se débarrasser des poux?
Selon la revue Protégez-vous, voici comment venir à bout des poux : « Pour venir à bout des poux, utilisez un médicament sous forme de shampooing ou de crème de rinçage. Le premier choix demeure la perméthrine à 1 %. Bien que ce traitement soit efficace s’il est bien administré, il peut y avoir des cas de résistance. Si c’est le cas, consultez votre pharmacien. L’enfant peut reprendre ses activités habituelles à la suite du premier traitement puisqu’il n’est plus contagieux. Par contre, les traitements existants ne tuent pas toutes les lentes. Afin de s’assurer d’éliminer totalement l’infestation, le traitement doit être répété de la même façon sept à 10 jours plus tard. Cet intervalle tient compte du délai d’éclosion des œufs et du temps de ponte des insectes vivants, d’où l’importance de le respecter. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *