Advertisements

À chaque année, lors de l’équinoxe d’automne, c’est la même histoire : dans la nuit de samedi à dimanche, on recule nos montres. Mis à part nous faire gagner une heure de sommeil, y a-t-il de véritables impacts sur notre corps et notre humeur de ce changement d’heure?

Pourquoi on recule l’heure?

À l’automne, la principale raison de reculer l’heure est de faire des économies d’énergie. Comme nous nous levons rarement avec le soleil, le changement d’heure nous permet de gagner une heure de sommeil pendant laquelle nous n’avons pas à allumer les lumières, ce qui permet de diminuer notre consommation d’électricité.

Différence Europe vs Amérique du Nord

Le changement d’heure ne se fait pas au même moment entre les deux continents. Au Canada et aux États-Unis, le changement vers ce que l’on appelle « l’heure normale », se fait lors du premier dimanche de novembre. En France et dans l’Union européenne, le changement vers « l’heure d’hiver » est effectué lors du dernier dimanche du mois d’octobre.

Quels effets sur la santé?

La question du changement d’heure est un débat qui divise les spécialistes. Cette question a d’ailleurs fait l’objet d’un important rapport du Sénat français au cours des dernières années. Les experts s’entendent que chez certaines personnes, les effets du changement d’heure puissent être remarqués par les symptômes suivants :
– des troubles de l’endormissement ou de l’attention
– des troubles de l’appétit
– une baisse de la capacité de travail
– des troubles de l’humeur.

Plus souvent, les personnes les plus affectées sont :
– les bébés et les enfants
 – les personnes âgées
– les personnes malades.

Des impacts très graves sur la santé

Selon une étude parue dans l’American Journal of Cardiology, il y a réduction du nombre d’infarctus de 5% lorsque nous reculons l’heure à l’automne. À l’opposé, il y a une augmentation de 5% du nombre d’infarctus lorsque nous perdons une heure de sommeil. Ceci s’explique par le fait que la perte d’une heure de sommeil augmente le stress et la difficulté à recouvrir un bon sommeil dans les jours suivants.

En conclusion

Si la question des effets sur la santé ne fait pas l’unanimité dans le monde médical, il est toutefois à noter que les effets sur notre organisme du changement d’heure sont passagers et qu’il suffit de quelques jours afin que l’on puisse bien s’adapter à ce mode de vie, que cela nous plaise ou non.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *