Advertisements

Alors que depuis longtemps la vie sexuelle des gens âgés a la réputation d’être déclinante, une nouvelle étude amène un vent d’espoir pour vos futurs ébats.

Bien que par le passé on rapportait que la qualité de la vie sexuelle avait tendance à se détériorer avec l’âge, il s’avère que la majorité des hommes et des femmes âgés de plus de 60 ans aux États-Unis sont sexuellement actifs, et ce, au moins deux à trois fois par mois. Notez, au passage, que ce serait plus souvent que pour de nombreux adultes plus jeunes.

Mais si la santé physique et le fonctionnement sexuel diminuent avec l’âge, comment se fait-il que le sexe s’améliore en vieillissant ?

Suite à une analyse de données recueillies auprès de plus de 6000 individus suivis pendant une période de 18 ans, couvrant les âges de 20 à 93 ans, les chercheurs ont réalisé que plus les gens vieillissaient, plus ils misaient sur la qualité de leurs relations sexuelles. Ainsi, alors que les adultes plus jeunes tendent à privilégier la quantité, il s’avère que les adultes vieillissants s’engagent davantage dans l’acte sexuel et y mettent plus d’efforts.

Cette découverte prend tout son sens lorsque l’on considère qu’avec l’âge vient l’expérience. De même, les plus vieux d’entre nous possèdent une meilleure connaissance de soi et des préférences sexuelles de leur partenaire.

L’amour demeure le meilleur aphrodisiaque

Les résultats de l’analyse font ressortir que la qualité de la vie sexuelle des personnes âgées augmente lorsque les partenaires bénéficient d’une forte relation de couple. D’ailleurs, c’est dans le cadre d’une relation romantique solide que l’exploration sexuelle et l’atteinte du plaisir étaient le plus susceptible de se produire.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *