Advertisements

Alors que certains cherchent à tout prix à se débarrasser de leur pilosité, d’autres désirent désespérément plus de poils sur le menton. Autant chez l’homme que chez la femme, le poil occupe beaucoup d’importance au niveau esthétique. S’il s’avère tout à fait naturel, il demeure que certains médicaments peuvent entrainer une hyperpilosité.

La revue Prescrire a dressé une liste des médicaments les plus à risque de causer un excès de poil.

– testostérone ®, tibolone ® ou encore certains progestatifs

– le minoxidil ®

– les corticoïdes

– la ciclosporine ®

– le latanoprost ® ou le travoprost ®  

– des inhibiteurs antitumoraux qui possèdent un effet anti-facteur de croissance épidermique (EGFR)

– la phénytoïne ®

Lorsque vous associez plusieurs de ces médicaments, le risque d’hyperpilosité augmente. Toutefois, vous pouvez vous rassurer, puisque l’hyperpilosité provenant de médicaments survient souvent plusieurs mois après le début de la prise du médicament et est réversible quelques mois après son arrêt.

Si vous êtes une femme, que vous ne prenez pas ce type de médicaments et que vous voyez apparaitre des poils à un endroit étrange et que ceux-ci se multiplient rapidement, cela peut indiquer une tumeur, explique la gynécologue-obstétricienne Louise Lapensée pour La Presse. Selon elle, « il peut s’agir alors d’une tumeur ovarienne, d’une tumeur surrénale ou d’une tumeur de grossesse ».

Advertisements

One thought on “Prenez garde, certains médicaments populaires peuvent vous rendre très poilu”

  1. Moi je me suis fait opérer pour prothèse totale de la hanche et depuis j’ai plus de poils du côté de l’opération , 2 a 3 fois plus à l’aisselle et sur la jambe … Je ne sais pas si c’est normal ah!ah!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *