Advertisements

N’hésitez plus à compléter vos crêpes d’un filet de sirop d’érable! Celui-ci possède un indice glycémique bas et renferme de précieux minéraux et antioxydants. De plus, il s’avère bénéfique pour le cerveau.

Vous serez mieux protégé des problèmes neurodégénératifs

Une étude de l’Université de Toronto montrait qu’un extrait de sirop d’érable pourrait empêcher la bêta-amyloïde et le peptide tau de se fixer ensemble pour former les plaques qui caractérisent l’Alzheimer et d’autres maladies cérébrales. Bien qu’il s’agisse d’une étude préliminaire, les chercheurs croient que le sirop d’érable contient des effets neuroprotecteurs.

Vous serez mieux équipé contre le cancer du cerveau

Une étude de 2010 publiée dans le Journal of Medicinal Food révélait que le sirop d’érable réduirait la multiplication des cellules cancéreuses du cerveau, mais aussi de la prostate, des poumons, du sein et du côlon.

À lire également: Voici ce qui arrive à votre corps lorsque vous buvez de l’eau d’érable!

Vous ferez le plein d’antioxydants

Le sirop d’érable est riche en antioxydants, des molécules qui protègent nos cellules contre les radicaux libres. Les antioxydants pourraient aussi limiter le stress oxydatif menant à des maladies pro-inflammatoires, comme le diabète de type 2.

Advertisements

2 thoughts on “Selon deux études sérieuses, le sirop d’érable peut vous protéger contre le cancer et l’Alzheimer”

  1. Bonjour,
    je voudrais bien accepter que les deux études sont « sérieuses », cependant, vous ne laissez pas un lien et/ou les références précises de ces dites études. Sinon, comment peut-on vérifier si ce que vous dites est vrai?
    Oui, « certains » antioxydants peuvent lutter contre le diabète de type 2. Par contre, une surdose de sucre simple, comme en contient tant le sirop entraîne un dérèglement des mitochondries qui augmente la quantité de molécules superoxydantes. J’adore le sirop d’érable, mais on se retrouve avec deux effets qui s’opposent dans le même produit. D’où ma demande d’avoir le lien des études « sérieuses ».
    Lutter contre le cancer ET l’Alzheimer me semble un peu difficile. Dans la maladie d’Alzheimer, on veut protéger les neurones de mourir, alors que dans le cancer, on veut faire mourir les cellules cancéreuses, mais protéger les cellules saines. Il y a un équilibre très mince et fragile entre les deux. Le titre semble montrer que le sirop d’érable a « trouvé » cet équilibre. Encore une fois, le lien pour les études permettrait de vérifier un peu mieux cette affirmation et rendrait votre affirmation plus crédible. Ceci est vrai pour les autres pages de votre site vantant les effets bénéfiques du sirop d’érable sur la santé.

  2. Bonjour, comme Erik Harvey-Girard, j’aurais bien aimé la réponse à sa question….Pourriez-vous l’afficher. Sinon, à quoi sert de mettre notre commentaire. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *