Advertisements

Que se passerait-il si le Canada répondait à l’appel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et imposait une taxe de 20 % sur les boissons sucrées? Une telle taxe sur les boissons gazeuses, thés et cafés sucrés, boissons énergisantes, boissons lactées ou aux fruits et eaux aromatisées permettrait de sauver 13 000 vies et de prévenir plusieurs maladies d’ici 25 ans, selon une étude de l’Université de Waterloo.

L’étude estime que cette taxe permettrait d’éviter 600 000 cas d’obésité et 100 000 cas d’embonpoint chez les adultes, 200 000 cas de diabète de type 2, 60 000 cas de cardiopathie ischémique, 20 000 cas de cancer et 8000 AVC.

Cela ferait épargner aux Canadiens 11,5 milliards de dollars en soins de santé. Les chercheurs prévoient aussi des retombées de 43,6 milliards de dollars.

À lire également : Ces 4 signes alarmants démontrent que vous consommez trop de sucre!

La surconsommation de sucre s’avère dangereuse. De plus, comme le souligne à La Presse Corinne Voyer, directrice de la Coalition québécoise sur la problématique du poids, le fait que les boissons sucrées soient vendues partout et à prix accessible est problématique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *