Advertisements

Une dangereuse «tendance sexuelle» nommée stealthing met de nombreuses femmes à risque. Cette forme d’agression sexuelle consiste à retirer discrètement le condom au milieu d’un rapport sexuel sans le consentement de l’autre partenaire. Ce comportement entraîne un risque de grossesse et de maladies sexuellement transmissibles, sans compter les répercussions émotionnelles que ce genre d’agression peut engendrer.

Ce type d’agression sexuelle est pointé du doigt depuis une étude menée pour le Columbia Journal of Gender and Law portant sur l’acte et ses impacts sur les victimes.

Alors que certains hommes peuvent considérer ce geste banal, il peut mener derrière les barreaux. Au mois de janvier dernier en Suisse, un homme de 47 ans a été accusé de viol après avoir retiré son condom sans que sa partenaire ne le sache. De même, au Royaume-Uni, le stealthing est considéré comme une agression sexuelle.

À lire également: La chanteuse Lady Gaga souffre de trouble de stress post-traumatique

Cet enjeu sur la notion du consentement reflète le chemin qu’il reste à faire en matière d’éducation sur le sujet. De nombreux tabous et stéréotypes concernant les victimes existent encore.  

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *