Le syndrome de fatigue chronique entraîne une grande fatigue qui perdure depuis au moins six mois et qui ne s’explique pas par un autre trouble médical. Pendant longtemps, les scientifiques pensaient que la fatigue chronique était psychologique. Alors que les causes exactes de ce syndrome étaient jusqu’alors inconnues, une récente étude indique que des niveaux anormaux de bactéries intestinales spécifiques seraient derrière cette condition.

L’équipe de chercheurs a analysé les échantillons de matières fécales de 50 personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique et de 50 personnes en bonne santé. Les scientifiques ont aussi étudié les molécules immunitaires dans leur sang.

Ils ont découvert que sept espèces bactériennes intestinales étaient fortement associées au syndrome de fatigue chronique. Le lien était si fort que la présence élevée de ces bactéries peut prédire un diagnostic.

À lire également: INCROYABLE! La cause de la fatigue chronique N’EST PAS le manque de sommeil

Bien que cette étude comporte un petit échantillon, elle pourrait permettre de mieux diagnostiquer cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *