Advertisements

Le virus de la grippe aviaire A(H7N9) en Chine préoccupe grandement en raison du manque d’information sur la maladie et parce que la plupart des personnes touchées sont gravement malades. La vague actuelle du virus, la cinquième, comprend 705 cas signalés, soit le nombre de cas rapportés le plus élevé de toutes les vagues depuis l’apparition de l’affection.

Les années précédentes, le virus touchait seulement certaines municipalités chinoises. Cette fois-ci, le problème concerne la Chine entière. Bien qu’il n’y a rien à craindre pour l’instant, puisque c’est la basse saison pour la propagation du virus, certains experts craignent le pire à la reprise de la haute saison qui se produira en novembre.

À lire également: Grippe aviaire : quelles conséquences pour les humains?

Les infections humaines au virus de la grippe aviaire A(H7N9) comportent divers symptômes allant de malaises légers à des troubles plus graves. Les premiers symptômes ressemblent à ceux de la grippe saisonnière. Il peut s’agir de fièvre, de toux, de mal de gorge, de douleurs musculaires, de fatigue, de perte d’appétit, etc. Si l’infection s’aggrave, elle peut notamment entraîner des difficultés à respirer et la pneumonie.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *