Advertisements

Des recherches britanniques menées entre 1991 et 2008 dévoilent enfin une façon des plus efficaces pour vieillir, et ce, en conservant une bonne santé physique et mentale. Il s’agirait de l’action bénévole. En effet, selon les résultats de ces recherches, les personnes qui effectueraient du bénévolat de façon régulière possèderaient un meilleur quotient de bien-être.  

De plus, l’activité bénévole influence particulièrement la santé mentale et le bien-être des personnes âgées (40 ans et plus). Selon la docteure Faiza Tabassum, l’opportunité de contacts sociaux qu’offre le bénévolat amène énormément de bienfaits protecteurs sur la santé mentale. On dénote d’ailleurs un niveau inférieur de bien-être émotionnel chez les personnes qui ne se portent jamais volontaires et qui, de ce fait, demeurent plus isolées.

À lire également : 3 secrets pour ralentir le vieillissement révélés par des expertes

Tout le monde provenant de tous types de milieux bénéficie des bienfaits du bénévolat. Les effets positifs de cette activité demeurent les mêmes en dépit de l’état matrimonial, la classe sociale ou le niveau d’instruction de la personne qui la pratique.

Plusieurs recherches ont mis en évidence le lien entre le volontariat et l’amélioration du bien-être physique et psychologique. Par exemple, il a été prouvé que le taux de mortalité et que le taux d’incapacité sont plus faibles chez les personnes âgées qui prennent part à des activités bénévoles. 

En d’autres termes, les personnes qui se portent volontaires sont plus heureuses, vieillissent mieux, et possèdent une meilleure santé physique et mentale.  

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *