Advertisements

Selon les recherches du chercheur d’origine allemande Martin Wikelski, les animaux seraient un excellent moyen de prévoir multiples formes de dangers.

Lors d’une recherche antérieure faite de 2012 à 2014, Wikelski a pu prédire des éruptions volcaniques 6 heures avant qu’elles ne se produisent, et ce, en suivant les déplacements des troupeaux de chèvres.

Le chercheur et son équipe sont actuellement en train de placer des GPS sur une grande variété d’animaux (vache, abeille, chauve-souris, lapin, libellule, etc.) afin de pouvoir suivre leur déplacement et étudier la corrélation entre ceux-ci et les événements naturels de toutes sortes. Un satellite sera lancé en orbite cet automne afin de récolter les résultats de ses GPS.

À lire également : Météo anormale | Voici ce à quoi vous devez vous attendre pour les prochains mois

Wikelski espère bientôt récolter assez de données afin de pouvoir prévoir les épidémies propagées par les animaux, les invasions animalières et les catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *