La musique est partout et agit de bien des façons sur notre humeur. Elle nous relaxe, elle nous donne de l’énergie et elle nous aide à nous concentrer. Bref, elle s’adapte à nos besoins. Voici donc une liste de moments où il est avantageux d’écouter de la musique.  

DANS LA VOITURE                                                                                          

Parfait pour nous accompagner lors de longues randonnées, la musique a également été prouvée pour détendre l’humeur des conducteurs. En effet, lorsque l’on écoute de la musique, de la dopamine est libéré dans notre cerveau ce qui nous rend plus heureux.

AVANT UN ÉVÈNEMENT STRESSANT

Une étude a démontré que jouer de la musique pouvait être plus efficace que certains médicaments afin de relaxer un patient avant une opération. Écouter de la musique douce et relaxante pourrait donc s’avérer très efficace avant un examen ou quelconque évènement stressant.

LORSQU’ON EST MALADE

Selon une étude effectuer sur des patients souffrant de fibromyalgie, les personnes malades qui ont écouté un peu de musique chaque jour, et ce, pendant quatre semaines disent avoir ressenti moins de douleur que ceux n’ayant pas écouté de musique du tout. Une étude similaire concernant des personnes opérées de la colonne vertébrale a obtenu les mêmes résultats.

LORSQU’ON ÉTUDIE

Une étude impliquant des personnes qui apprenaient une nouvelle langue (le hongrois) a démontré que les personnes qui chantaient en hongrois mémorisaient mieux la nouvelle langue que ceux qui ne faisaient que dire les mots. La musique serait donc un bon outil afin d’aider la mémorisation. De nouveaux projets intégrant la musique pour aider les personnes souffrant d’Alzheimer ont d’ailleurs été mis sur pied.

À lire également : Un Britannique souffrant d’ALZHEIMER retrouve momentanément la mémoire grâce à la musique!

LORS DE L’ENTRAÎNEMENT

Une étude britannique a démontré que les personnes qui faisaient de l’exercice (de la marche sur tapis d’entraînement) en écoutant de la musique étaient plus endurantes que celles qui n’en écoutaient pas. Il s’agirait d’une source de motivation ou bien d’une distraction face à l’effort. Dans les deux cas, la musique aide à un meilleur entraînement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *