L’économie québécoise connaît un plein essor alors que son taux de chômage est à son plus bas niveau (environ 6%) depuis que Statistiques Canada a commencé à en suivre l’évolution en 1976. Cela signifie que les employeurs doivent s’attendre à des conditions difficiles en ce qui concerne l’embauche, notamment pour les emplois qui exigent des habiletés spécifiques ou encore les emplois au salaire minimum.

Ainsi, avec un taux de chômage à son plus bas depuis des décennies, le bassin de travailleurs disponibles est nettement réduit. Cette situation pose un problème aux restaurants de fast food, lesquels doivent se démener pour trouver du personnel. Alors que certains réduisent leurs heures d’ouverture, d’autres sont forcés de fermer leurs portes comme ce fut le cas d’un restaurant PFK à Lévis.

Malgré une campagne de recrutement sur les réseaux sociaux et des salaires au-dessus du minimum obligé par la loi, le restaurant a été incapable d’attirer assez de main-d’œuvre pour rester actif, a mentionné Richard Hébert, directeur des opérations pour Olympus Food Canada et propriétaire de la succursale.

Or, PFK n’est certainement pas le seul restaurant de fast food à éprouver des difficultés. En effet, un McDonald’s de Val-d’or a également dû fermer ses portes temporairement en raison du manque de personnel. Quant au Tim Horton’s de Saint-Lambert-de-Lauzon, il n’a pas eu d’autre choix que de couper ses heures.

Enfin, il est encore trop tôt pour savoir si les rapports sur les pénuries de main-d’œuvre dans l’industrie du fast-food auront des répercussions sur l’ensemble du marché du travail, a spécifié Jean-Guy Côté, directeur associé à l’Institut du Québec. Ce dernier a noté que les emplois en science, en technologie et en ingénierie ont aussi été durs à combler. Il faudra donc compter sur l’immigration pour contrebalancer le manque de personnel et le vieillissement de la population active.

À lire également : Ces 10 emplois sont (presque) aussi déprimants que le chômage, selon une étude!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *