Advertisements

Tout peut se produire lors de relations sexuelles. Ce n’est pas parce que vous vous trouvez dans la sûreté de votre lit que rien ne peut vous arriver. En fait, le nombre d’accidents sexuels est assez impressionnant. En voici d’ailleurs quatre des plus fréquents et comment vous pouvez les gérer avant ou après qu’ils ne surviennent.

LA DÉCHIRURE VAGINALE

Il s’agit d’une coupure qui se produit lorsqu’il y a manque de lubrification. Celle-ci cicatrise toutefois assez rapidement. Il est tout de même conseillé d’utiliser du lubrifiant ou de prolonger les préliminaires afin de l’éviter.

LE PÉNIS CAPTIVUS

Comme le nom le laisse sous-entendre, le pénis captivus survient lorsque le pénis reste coincé dans le vagin. Il s’agit d’un phénomène qui peut se produire en raison d’un stress soudain qui a contracté le muscle et ainsi empêcher le retrait du membre masculin de l’homme de sa partenaire. Il suffit de relaxer afin que tout rentre dans l’ordre… ou plutôt que tout « sorte dans l’ordre ».

À lire également : Cette pratique sexuelle complètement illégale devient de plus en plus populaire au pays

LA DÉCHIRURE DU FREIN DU PÉNIS

Il s’agit d’une blessure qui survient lorsque la peau qui relie le prépuce au gant se déchire. Bien que minime, cette blessure peut faire paniquer en raison de forts saignements. Elle est plus commune lors de la première relation sexuelle de l’homme ou lorsque la relation est très intense. Afin d’éviter que cela se reproduise, il est conseillé de se faire opérer afin d’allonger le frein.

LA FRACTURE DU PÉNIS

Le dernier accident, mais non le moindre; la fracture du pénis. Il survient lors d’un faux mouvement lors de la relation sexuelle. À ce moment, l’enveloppe entourant le pénis se déchire rendant ainsi le sexe bleu et les testicules gonflés. Dans ce cas-ci, il faut rapidement aller consulter, se faire opérer afin de réduire l’hématome. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *