31 VUES
31
7 terribles secrets que les infirmières ne veulent surtout pas que vous sachiez

7 terribles secrets que les infirmières ne veulent surtout pas que vous sachiez

0
PARTAGES
/ /

Les professionnels de la santé performent un travail très éreintant. C’est le cas des infirmier(ère)s qui doivent travailler avec des horaires chargés, un rythme de travail frénétique et parfois des clients plus ou moins sympathiques.


Les infirmiers et infirmières accumulent beaucoup de connaissances dans le milieu de la santé et aujourd’hui, ils/elles nous offrent un aperçu des coulisses des hôpitaux qu’il ne nous est pas toujours possible de voir. Voici une liste de quelques secrets que l’on retrouve à l’envers du décor.

LE PATIENT EST ROI… MAIS PARFOIS STUPIDE

Parfois l’envie de dire à une personne qu’elle a été stupide est très forte. Mais le travail au public requiert une certaine étiquette et de bonnes manières. Par exemple, lorsqu’un patient a retardé sa visite à l’hôpital en dépit de la présence de plusieurs symptômes de déficience cardiaque et que sa femme insulte l’inactivité du personnel médical, il faut prendre sur soi, ne par lancer d’insultes et rester patient. Plus facile à dire qu’à faire.  

LES HÔPITAUX SONT MALPROPRES

En dépit d’un effort de nettoyage et de propreté constant de la part du personnel des hôpitaux, ceux-ci regorgent de bactéries et de germes résistants aux médicaments.

LES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION ONT TOUT FAUX

Les émissions de télévision dont l’histoire se déroule dans les hôpitaux, comme Grey’s Anatomy, sont bourrées de mensonges. 90 % des choses que les médecins font dans ces émissions, ce sont les infirmier(ère)s qui le font dans la vraie vie. De plus, il n’y a pas de temps mort pour s’assoir et discuter comme le font si souvent les personnages à la télévision.

À lire également :Ne faites jamais ces 4 graves erreurs en allant à l’hôpital

LE MENSONGE EST UTILE

Lorsqu’un patient demande à un(e) infirmier(ère) si les résultats de ses tests sont arrivés, il se peut que la réponse soit « non », même si la vérité est « oui ». En effet, un petit mensonge peut s’avérer plus utile que d’expliquer qu’il va falloir attendre le médecin encore une demi-heure pour qu’il explique les résultats avec plus d’exactitude.

LE SILENCE EST D’OR

Les infirmier(ère)s ne vous le diront peut-être pas, mais il vaut mieux que vous arrêtiez de parler lors de la préparation des médicaments. Plus de bavardage il y a, plus de risques d’erreur il y a, donc « Shhhhh! ».

LA QUESTION QUI TUE… MAIS QUI SAUVE DES VIES

Des fois les médecins sont tellement occupés qu’ils peuvent oublier la règle d’or d’un établissement de santé, soit de TOUJOURS se laver les mains. C’est donc souvent les infirmier(ère)s qui aident à leur rappeler de le faire en leur demandant s’ils se sont lavé les mains.

LE JARGON MÉDICAL INCOMPRÉHENSIBLE

Les infirmier(ère)s vous urgent de poser des questions lorsque vous ne comprenez pas ce que les professionnels de la santé vous expliquent. Ils/elles ont déjà rencontré des gens qui croyaient mourir alors qu’ils n’avaient rien du tout. 

  Partager sur Facebook Page Suivante