Un des plus impressionnants, et méconnus, des poissons marins a été retrouvé échoué sur une plage de Nouvelle-Zélande. Il s’agit dans les faits d’un régalec, un étrange poisson mesurant près de 3 mètres dont un bout de queue manquait, qui a été retrouvé échoué dans un marais salant  jeudi le 16 avril dernier. Le régalec (Regalecus glesne), est le plus grand poisson osseux du monde. Il peut atteindre plus de 11 mètres de longueur et peser environ 200 kg. Selon David Agnew, chef de Département du Service de Conservation local, c’est du jamais vu en plus de 20 ans en Nouvelle-Zélande. Malheureusement, les chercheurs de l’Otago Museum n’ont eu que très peu de temps pour effectuer quelques prélèvements sur la carcasse car le poisson s’était volatilisé dès le lendemain. Peut-être a-t-il été emporté par la marée ? Ou bien par des humains… Dans cette hypothèse, David Agnew a jugé bon de rappeler que les causes du décès n’étant pas connues, il serait dangereux de consommer ce poisson. Et le spécialiste de préciser qu’en plus le régalec n’était pas très goûteux et très gélatineux ! Il a beau être un géant marin, le régalec reste un animal méconnu. Car malgré sa taille, celui que l’on surnomme « poisson-ruban » est peu visible. Il passe en effet le plus clair de son temps en profondeur (à environ 600 mètres) et ne fait que de rares apparitions en surface, pour se nourrir de krill (petites crevettes) et peut-être aussi pour se reproduire. Dépourvu de dents et non-agressif, vous ne risquez rien si vous avez la chance de le rencontrer le long des côtes, comme les kayakistes de la vidéo ci-dessous :  

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *