Advertisements

Le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA, qui surveille en permanence le Soleil, a capturé ces images d’une éruption solaire importante – comme on le voit dans le flash lumineux sur la gauche – avec un pic à 18h11 HAE, le 5 mai dernier. Chaque image démontre le même phénomène mais captée à une longueur d’onde différente. La lumière ultraviolette extrême met en évidence une température différente de la matière sur le Soleil. En comparant les différentes images, les scientifiques peuvent mieux comprendre le mouvement de la matière et de l’énergie solaire lors d’une poussée. Les éruptions solaires sont de puissantes rafales de rayonnements. Les rayonnements nocifs d’une éruption ne peuvent pas traverser l’atmosphère de la Terre pour affecter physiquement les humains au sol. Cependant, lorsque suffisamment intenses, ils peuvent perturber la couche atmosphérique où se situent plusieurs satellites et ainsi affecter les signaux GPS et les communications. L’éruption solaire présentée est de classe   X2,7 .  La classe X désigne les éruptions de plus haute intensité, tandis que le nombre fournit plus d’informations sur la puissance de celle-ci. Un X2 est deux fois plus intense comme un X1, X3 est un trois fois plus intense, et ainsi de suite.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *