Un astéroïde nouvellement découvert et de taille notable va passer en toute sécurité près la Terre, le 31 octobre prochain et devrait être visible se déplaçant devant les étoiles, avec l’aide d’un télescope, la veille au soir. Selon la NASA, l’astéroïde 2015 TB145 sera le plus gros astéroïde à venir près de la Terre au cours des 12 prochaines années, soit jusqu’en 2027. Il a été découvert il y a tout juste une semaine, le 10 octobre dernier, à partir du télescope Pan-STARSS I à Hawaï. Le moment où 2015 TB145 sera le plus près de la Terre sera samedi, le jour de l’Halloween, à 11h14, heure du Québec (17h14 heure de France).

Pour les observateurs, il faudra toutefois se pencher sur vos télescopes dans la nuit du 30 au 31 octobre ou juste avant l’aube samedi matin, pour tenter d’apercevoir notre visiteur cosmique. L’énorme astéroïde passera à 498 896 km de notre planète, soit environ 1,3 fois la distance Terre-Lune, ce qui ne représente aucun danger.

Malheureusement, la luminosité du bolide de l’espace sera trop faible pour que l’on puisse l’apercevoir à l’œil nu. Par contre, l’astéroïde devrait être facile à repérer se déplaçant lentement à travers le champ d’étoiles de la constellation d’Orion. Et, en passant, bien que la distance de l’astéroïde fasse en sorte qu’il semblera se déplacer lentement, sa vitesse atteindra plus de 126 000 km/h!

Les estimations préliminaires indiquent que la taille de l’astéroïde 2015 TB145 atteindrait environ 470 mètres de diamètre, soit de 210 à 650 mètres selon le site de mesure. En raison de sa taille, les astronomes amateurs pourraient donc être en mesure de voir l’astéroïde se déplaçant grâce à un télescope de 20 cm de diamètre ou plus. Comme le montre l’image ci-dessous, c’est en s’orientant vers l’Est que l’astéroïde sera observable, non loin de la Lune.

Nous sommes heureux que 2015 TB145 passe à une distance sécuritaire, car il a été découvert tout récemment, seulement trois semaines avant sa « rencontre » avec la Terre. Il constitue donc un rappel d’une observation faite par l’administrateur de la NASA Charles Bolden qui, en mars 2013, avait souligné la nécessité d’un financement adéquat pour la détection et la caractérisation des objets proches de la Terre, et les détourner si nécessaire. En effet, à ce moment, on venait de détecter la présence de la météorite Chelyabinsk, 30 jours avant son passage relativement près de la Terre. « D’après les informations que nous avons, nous n’aurions pas pu détecter, avec plus de 3 semaines d’avis, que, le cas échéant, Chelyabinsk aurait frappé la planète » avait déclaré Bolden.

L’astéroïde 2015 TB145, aussi est un rappel de la façon dont il est important de soutenir et d’améliorer les programmes de détection d’astéroïdes, comme les objets géocroiseurs du programme de la NASA. Il est également important de poursuivre les études scientifiques sur ce qui pourrait être fait si un astéroïde dangereux était détecté sur une trajectoire de collision possible avec la Terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *