Advertisements

Passé le cap de la trentaine, si vous trouvez que vos vêtements sont un peu plus serrés à chacun de vos anniversaires, vous ne rêvez pas! Un humain normalement constitué prend du poids en vieillissant, c’est irrémédiable. Détrompez-vous : ce n’est pas nécessairement parce que vous changez vos habitudes de vie ou parce que vous changez vos habitudes alimentaires que vous ajoutez des kilos à votre charpente. Les causes de votre prise de poids proviennent d’un processus hormonal multifactoriel inévitable (ou presque).

Les pertes musculaires

À l’âge adulte, une personne consacre moins de temps à jouer dehors et à faire du sport qu’elle ne le faisait à l’enfance ou à l’adolescence. Une personne adulte est donc moins active, et les calories qu’elle ingère ne sont pas dépensées. Elles sont plutôt entreposées comme du gras. « Suffit de faire plus de sport », me dites-vous? Malheureusement, cela n’est pas si simple! Vers l’âge de 30 ans, une personne subit les contrecoups d’une perte musculaire. À chaque tranche de 10 ans, une personne peut perdre de 3% à 5% de sa masse musculaire, même en conservant les mêmes habitudes de vie. C’est inévitable, et ça s’appelle la sarcopénie (causée par le vieillissement).

 

Davantage de stress

La maison, les enfants, l’auto, le compte en banque, le travail, le chien : les raisons sont nombreuses, pour une personne d’âge adulte d’être excessivement stressée! Le simple fait d’avoir à composer avec davantage de responsabilités angoissantes affecte la capacité de notre corps à optimiser la façon dont il transforme les nutriments et la nourriture que l’on ingère. Cela se traduit par des gains en gras.

 

Le déclin hormonal

Le vieillissement est associé au déclin de certaines hormones du corps. Du nombre, on retrouve les hormones de croissance, l’estrogène, la progestérone, la testostérone et les hormones produites par la glande thyroïde. Ce processus naturel est très bien documenté dans le milieu médical ; à partir de 30 ans, les taux d’hormones d’un individu baissent sans cesse. Normalement, à 65 ans, les taux d’un individu devraient être sous la « saine limite » pour un jeune homme en santé.

Bien évidemment, ce déclin hormonal n’est pas sans conséquence! Il cause normalement la perte de masse musculaire et l’accumulation de gras dans l’abdomen. S’il n’est pas possible d’empêcher ce processus, il est heureusement possible de réduire son influence en mangeant sainement, en maintenant de bonnes habitudes de sommeil, et en faisant régulièrement de l’activité physique. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *