Advertisements

Certaines journées de travail semblent parfois plus difficiles que d’autres. Avec votre téléphone qui sonne sans arrêt, le patron qui rôde autour de votre bureau et la faim qui se met de la partie, se concentrer est presque mission impossible. Évidemment, si vous ne pouvez pas contrôler l’ensemble de ces facteurs, il est à tout le moins possible d’atténuer leurs effets sur votre concentration, notamment grâce à quelques stratégies.

Voici une liste des 5 choses qui vous déconcentrent le plus au travail, et comment arriver à les surmonter.

Votre boîte de courriels

Difficile de ne pas répondre immédiatement à vos courriels, surtout quand ils proviennent de votre patron ou d’un collègue. Certes, même si ces « emails » concernent le travail, reste qu’ils représentent une énorme distraction pour vous. Ils interrompent incessamment vos tâches quotidiennes, puis vous empêchent d’avancer vos propres dossiers.

SOLUTION : Au lieu de constamment regarder si vous avez des messages et de tenter d’y répondre dans la seconde, fixez-vous des périodes de temps prévues spécifiquement à cet effet. Par exemple, vous pouvez prendre les dernières 10 minutes de chaque heure pour consulter votre boîte de courriel. Au final, si vous n’avez pas de message, profitez de ces 10 minutes pour prendre une petite marche!

Votre téléphone (et téléphone portable)

Répondre au téléphone coupe votre temps, mais aussi votre « momentum » de travail. Après un appel, vous êtes systématiquement condamné à prendre quelques minutes pour recontextualiser la tâche que vous étiez en train d’accomplir à priori, ce même si l’appel n’a duré que quelques minutes.

SOLUTION : Utilisez votre afficheur à bon escient. Si vous savez que l’appel n’est pas urgent, laissez sonner. Si vous n’attendez pas d’appels importants et que vous avez particulièrement besoin de concentration, vous pouvez même fermer votre téléphone. Comme pour les messages courriel, vous pouvez vérifier une fois chaque heure vos appels manqués.

L’ennui

Lorsque vous êtes ennuyés par une tâche répétitive, tout vous parait soudainement plus intéressant que cette dernière! Un simple petit détail dans votre environnement direct (un collègue, un bruit, voire un stylo) peut vous distraire et vous envouter pendant plusieurs minutes.

SOLUTION : Fixez-vous des objectifs de travail lorsque vous accomplissez une tâche ennuyante. Par exemple, dites-vous que si vous travaillez pendant plus de 30 minutes consécutives, vous aurez droit à une récompense (un café, une collation, une marche, etc.).

Le stress et la surcharge de travail

Si vous sentez que vous avez trop de tâches à accomplir, vous aurez peine à mener à terme quoique ce soit dans votre journée. En effet, vous serez trop anxieux et vous passerez tout votre temps à vous dire que vous n’aurez pas le temps de tout faire!

SOLUTION : Pour mieux gérer et mieux conceptualiser votre charge de travail, faites une liste des choses que vous avez à faire au début de chacune de vos journées. Une fois couchées sur papier, vous pourrez accomplir chacune desdites tâches de la liste de manière succincte (ne faites qu’une tâche à la fois). Pour ce qui est du stress, sachez que la méditation peut vous aider à retrouver votre calme.

 

La faim

Si votre ventre gargouille, vous serez incapable de vous concentrer. Votre corps, comme voiture, a besoin de carburant pour avancer. Quand vous êtes sous-alimenté, vous avez moins de mémoire à court terme et moins d’attention.

SOLUTION : Assurez-vous de bien déjeuner chaque matin, de manger des collations protéinées (fromage, noix) et choisissez toujours les glucides complexes (grains entiers) au lieu des glucides simples (bonbons et pâtes).

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *