Santé Canada recommande aux consommateurs québécois de ne pas utiliser deux types de crème solaire de marque Personnelle, en raison d’une contamination microbienne.

Les produits touchés par cet avis seraient les lotions écran solaire Personnelle à FPS 50+, pour adultes et enfants, avec comme date de péremption le mois de juin 2017 (numéro de lot 21275), ainsi que les lotions écran solaire Personnelle à FPS 30, pour adultes et enfants, avec comme date de péremption le mois de janvier 2017 (numéro de lot 20145). Selon Santé Canada, ces produits auraient été vendus exclusivement par des détaillants Jean Coutu.

 

Quels sont les risques ?

Les lotions écran solaire Personnelle touchés par cet avis contiennent des Lactobacillus brevis et des Micrococcus luteus. Selon Santé Canada, « même si Lactobacillus brevis ne provoque pas de maladie chez les humains, Micrococcus luteus peut causer diverses infections, notamment de la peau, et parfois de graves problèmes, comme la méningite, un choc septique (dangereuse hypotension en réponse à une infection), l’arthrite septique (infection d’une articulation habituellement causée par une bactérie), la pneumonie, l’endocardite (inflammation de la paroi interne des valvules cardiaques le plus souvent causée par une infection) ou la septicémie (complication potentiellement mortelle d’une infection) ». Le risque serait nettement plus élevé chez les enfants, les personnes âgées et tout autre individu dont le système immunitaire est affaibli.

 

Quoi faire? 

Santé Canada recommande aux consommateurs de vérifier s’ils ont acheté l’une ou l’autre de ces lotions écran solaire. Dans le cas échéant, les consommateurs devraient jeter le produit. Notons par ailleurs que l’entreprise Empack Spraytech Inc. a procédé à un rappel volontaire de la crème à FPS 50+. Santé Canada surveillera le déroulement du rappel et avisera les Canadiens de tous nouveaux développements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *