Advertisements

Chaque semaine, les médecins et les infirmières voient défiler sur leur lieu de travail des centaines de patients ayant souffert d’accidents qui auraient pu être évités. La majorité de ceux-ci mettent en scène des objets de la vie courante qui, à première vue, peuvent sembler commodes et inoffensifs. Ne vous fiez pas aux apparences toutefois! Selon les médecins canadiens Brett Belchetz, Blake Papsin et Mathieu LeBreton, certains objets que nous possédons tous peuvent facilement nous blesser. Voici les 4 pires selon eux!

Les soupes au micro-ondes

Le problème n’est pas le contenu, mais bien le contenant. Si vous êtes un amateur de soupe au micro-ondes, vous savez bien que le liquide est la plupart du temps contenu dans un gobelet de styromousse recouvert d’une pellicule plastique. Lorsque la soupe est chauffée à haute température, et que la pellicule plastique est retirée brusquement, de la vapeur ou des gouttelettes d’eau peuvent s’échapper du plat et atterrir sur les mains du consommateur. Ce dernier peut avoir le réflexe de lâcher ou de renverser le contenant, ce qui peut occasionner des brûlures graves aux mains ou au bas du corps. Belchetz soutient qu’il soigne des dizaines de patients victimes de ces soupes chaque année.

Les grands meubles instables

Tous les meubles mesurant plus d’un mètre et ayant une base peu longue (et peu large) sont extrêmement dangereux, surtout pour les enfants. Ces derniers peuvent s’y accrocher ou y grimper, ce qui peut les faire basculer. Plusieurs bambins sont écrasés par des meubles chaque année. Il s’agirait d’ailleurs d’une cause commune de fractures. Cela étant dit, Papsin précise que ce type de meuble doit toujours être fixé au mur.

 

Les échelles extensibles

Mathieu Lebreton n’en a pas et n’en aura jamais! La raison est fort simple : il constate leur grande dangerosité chaque décembre, lorsque des milliers de Canadiens sont transportés aux urgences après avoir chuté en tentant d’installer des décorations de Noël. Cela étant dit, Lebreton précise qu’il n’en a pas contre les escabeaux à 4 pattes de moins de deux mètres. Sa haine est plutôt dirigée vers les longues échelles extensibles à deux pattes, les plus instables sur le marché.

Les tapis décoratifs

Lorsqu’il fait noir, leurs rebords peuvent causer des chutes, surtout si le coin est légèrement relevé. Même si cela peut paraître difficile à croire, des centaines de personnes âgées sont hospitalisées chaque jour à cause de cet accessoire décoratif. Bref, si votre mobilité est réduite, sachez qu’ils sont à proscrire!

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *