Plusieurs épices sont vantées pour leurs nombreux bienfaits. Depuis quelque temps, le curcuma vole la vedette. On lui attribue plusieurs pouvoirs, comme celui de lutter contre l’inflammation, les douleurs, la fatigue et les rhumatismes.

Toutefois, le curcuma soulève des interrogations depuis le décès d’une femme de San Diego qui a reçu un traitement de curcuma par voie intraveineuse, rapporte NBC News. Jade Erick avait reçu ce traitement afin de soulager son eczéma.

Comme plusieurs choses, le curcuma est sécuritaire, toutefois il peut être nocif en de grandes quantités. De plus, certaines affections médicales, comme les problèmes de la vésicule biliaire ou le diabète, peuvent être aggravées par les épices.

À lire également: Voici 4 raisons pouvant expliquer pourquoi votre peau « pique »

L’injection par intraveineuse de curcuma est déconseillée. Cette pratique étant peu commune, les risques sont mal connus. Il existe plusieurs autres solutions afin de prévenir et traiter l’eczéma. Consultez votre médecin ou votre pharmacien à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *