Des chercheurs du Centre norvégien pour les hydrates de gaz en Arctique (CAGE) auraient enfin résolu le mystère du triangle des Bermudes! En effet, c’est à partir d’observations faites en Sibérie que les scientifiques sont parvenus à faire un lien entre le triangle des Bermudes et les pingos, de gigantesques monticules découverts au fond de l’eau.

Ces pingos sont d’énormes poches de méthane qui finissent par exploser et remonter à la surface, tout en réduisant la densité de l’eau sur son passage. Par conséquent, lorsqu’une énorme bulle de méthane remonte à la surface de l’eau en réduisant la densité de l’eau, cela empêche les bateaux de flotter et ces derniers se retrouvent aspirés au fond de l’eau, coulant ainsi sans aucun bris.

Qu’en est-il des avions?

Selon les chercheurs, les pingos pourraient être assez puissant pour perturber le vol d’un avion. Dans la mesure où cette zone est déjà propice aux perturbations météorologiques, toutes les conditions pouvant favoriser un accident sont donc réunnies.

Bref, il semble bel et bien que de vulgaires bulles de méthane sont responsables du grand mystère du « triangle », celui qui fascine l’homme depuis des décennies maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *