Advertisements

Selon une nouvelle étude publiée par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de jeunes Québécois ayant essayé la cigarette électronique dépasserait de loin le nombre de jeunes Canadiens. 

L’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues de 2014-2015  démontre que 27 % des élèves du secondaire au Québec avaient déjà vapoté, soit 110 500 élèves. Le reste des données recueillies au Canada démontraient un taux de 15 % parmi tous les élèves.

On remarque tout de même une baisse du nombre de jeunes Québécois vapoteurs puisque les chiffres recueillis pendant l’année 2012-2013 indiquaient un taux de 34 %.  

Il est également important de noter que les données recensées ne démontrent pas le nombre de jeunes consommateurs quotidiens de la cigarette électronique et bien seulement le nombre de jeunes l’ayant déjà essayée. En se questionnant sur le nombre de jeunes ayant vapoté dans les 30 jours précédant l’Enquête, seulement 8 % des élèves québécois disaient avoir fumé la cigarette électronique. La moyenne nationale est de 6 %.

À lire également : Une autre mauvaise nouvelle pour les vapoteurs 

L’utilisation de la cigarette électronique est beaucoup plus fréquente chez les élèves qui fument déjà la cigarette et chez ceux qui considèrent que la e-cigarette est moins nocive et entraîne moins de risque pour la santé. Cette croyance n’est toutefois pas complètement soutenue par les recherches puisqu’aucune d’entre elles ne peut déterminer avec exactitude les risques et les conséquences de la cigarette électronique sur la santé.

Advertisements

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *