La science a découvert qu’une courte sieste au milieu de la journée peut non seulement procurer du repos, mais aussi améliorer l’humeur, la performance physique, la mémoire et la capacité d’apprendre.

Une étude de 2009 s’est penchée sur les bienfaits d’une sieste de mi-journée à des fins d’apprentissage et de mémoire en fonction de l’âge, du moment et de la durée du sommeil. Ce qu’ils ont trouvé, c’est qu’une fois que vous prenez l’habitude de faire la sieste, vos siestes deviennent plus bénéfiques et productives. La sieste sur une base régulière (3 fois ou plus par semaine) peut également réduire la tension artérielle et le niveau de stress.

La longueur de la sieste est également un facteur important : une sieste de 10 minutes est plus efficace qu’un sommeil de 30 ou 90 minutes. Dormir plus de 10 minutes signifie que le réveil est plus difficile en raison des niveaux de sommeil plus profonds, ce qui réduit les avantages de la sieste.

Une autre étude sur la durée de la sieste un an plus tard a révélé que «les siestes peuvent réduire la somnolence et améliorer les performances cognitives. Les avantages des siestes brèves (5-15 min) sont presque immédiats après la sieste et durent une période limitée (1-3h). Les siestes plus longues (> 30 min) peuvent produire une déficience due à l’inertie du sommeil pendant une courte période après le réveil, mais produisent alors une performance cognitive améliorée pendant une période plus longue (jusqu’à plusieurs heures). Le moment le plus favorable serait en début d’après-midi.

 

Source : https://dailyhealthpost.com/benefits-napping/

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *